Espace professionnel

Les fondamentaux

couverture du livre de Jacques Puisais
Vidéo de Jacques Puisais présentant sa motivation pour l’éducation au goût.
Jouer la vidéo

Petite histoire d’une éducation nouvelle

L’éducation au goût s’est développée, en France, dans les années 1970. On doit beaucoup à Jacques Puisais, gastronome visionnaire, qui a structuré la méthode de la Classe de Goût. Il a par la suite organisé des formations qui ont permis, par exemple, la création de notre association Les Sens du Goût dans le Nord, en 1998. Depuis, nous animons des projets centrés sur cette éducation nouvelle. Nous sommes toujours aussi émerveillés par ses qualités : créer des rencontres apaisées avec les aliments, valoriser le rôle des sens dans notre vie, offrir des moments accueillants où chacun trouve sa place, permettre un apprentissage concret et expérientiel très efficace…

Nous dédions ce site à ce grand monsieur qui nous a quitté quelques mois avant la sortie de Papille.net

Enfant en train de sentir

La rencontre sensorielle avec les aliments

Fermez les yeux et recherchez toutes les sensations que procure la dégustation d’une pomme. De ses couleurs à ses arômes, de ses textures à sa saveur, elle apporte un moment très riche en sensations. Manger est en effet un des seuls actes mettant en action nos 5 sens en même temps.

Utiliser cette porte d’entrée sensorielle pour découvrir les aliments permet à chacun de se concentrer sur soi, ses sensibilités, ses souvenirs et sa culture culinaire. L’éducation au goût est une méthode qui propose de nombreux outils pour faire découvrir une diversité d’aliments de façon apaisée et joyeuse.

Nous vous proposons comme premier pas dans l’éducation au goût de découvrir des fiches synthétiques sur chacun des 5 sens et leur rôle dans l’alimentation

L’odorat Le goût La vue L’ouïe Le toucher

Atelier en classe avec des enfants et parent

Une éducation inclusive qui valorise les différences

Lors d’ateliers sensoriels, chacun.e parle de ses sensations, de sa sensibilité, des évocations que lui créent telle ou telle odeur, … chaque enfant (et chaque adulte) apporte des réponses très personnelles et différentes de celles de ses voisins. Or toutes ces réponses sont « correctes », car chacun.e a « sa » bonne réponse, ce qui permet à tout le monde lors des animations, de trouver sa place.

Nous avons collectés d’innombrables moments où des élèves introvertis, ou en situation d’échecs réguliers se sont révélés très actifs et investis. Nous appliquons également cette méthode à nos interventions auprès des adultes, en animation et en formation, pour que chacun.e se sente accueilli et écouté.

L’éducation au goût est un outil puissant d’expression de chacun et de découverte de l’autre.

Enfants en classe, rencontre sensorielle

Faire vivre, ressentir : le plaisir comme outil de santé

Nos sens nous aident à garder en mémoire les bons moments liés aux aliments (et les mauvais aussi !). L’approche sensorielle de l’alimentation mène très rapidement à parler du plaisir de manger. Ce plaisir sensoriel est un guide puissant de nos choix alimentaires. Tout d’abord, il nous indique si nous avons faim (le plaisir de manger une banane à la fin d’une longue randonnée) ; et quand il disparaît, c’est que nous arrivons à satiété (le dessert après les 8 plats du mariage de la cousine).

Le plaisir alimentaire nous guide vers une alimentation diversifiée. En cela, manger avec plaisir participe grandement à notre santé, d’autant que la santé est un bien-être physique, mais aussi moral et social. Or manger peut permettre de contribuer à ces trois dimensions !